Sous compromis par nos soins

Milieu de mois, l’heure des bilans.

Si l’adage nous dit « un(e) de perdu, dix de retrouvé(e)s », ce n’est pas la réalité en Immobilier. Chaque bien est unique et on peut dire au revoir à ces deux maisons, sur les secteurs de Bouillargues et Garons. Ben oui mais on vous avez dit qu’elles resteraient pas longtemps sur le marché… capture-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *